chanvre

Actu du chanvre et du cannabis
Actualité du cannabis et du chanvre
Librairie du chanvre
Idées de cadeaux
Abonnez-vous
Le forum cannabis
E-cartes postales
Rue du chanvre
Les usages sains du chanvre
Ma maison en chanvre
Recettes en chanvre
Adidas se fait plaisir
Mythes et Histoires
Réflexion sur les dépendances
La culture du chanvre
Cannabis Médical
Cannabis et conduite
Galerie d'images
La revue de presse
La légalisation vue par Legalize.org
Archives


.

NEWS : MARIJUANA & CANNABIS MEDICALE - Etat des lieux -

 


Dernieres news 12.2005 :

- Le "cannabis médical" divise l'Europe (PAPIER D'ANGLE)

L'usage médical du cannabis divise les pays de l'Union européenne entre ceux, comme les Pays-Bas ou la Grande-Bretagne, qui ont autorisé sa prescription et ceux qui, à l'instar de la France ou de l'Italie, s'y refusent, craignant qu'elle ne banalise davantage la consommation de haschisch. La semaine dernière, le gouvernement catalan a donné son feu vert à la distribution de marijuana en pharmacie contre les douleurs chroniques, les nausées ou la perte d'appétit chez des malades souffrant de sclérose en plaques, du cancer ou du sida. La Belgique, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, et, hors UE, la Suisse ont déjà autorisé à des degrés divers la mise à disposition de cannabis à usage médical. En Allemagne, le Marinol, un médicament contenant du THC, molécule active de la marijuana, est en vente en pharmacie. Mais les autres pays européens y restent hostiles. Ils s'appuient notamment sur la convention de l'ONU concernant les psychotropes de 1971 qui classe le THC comme présentant "un risque sérieux pour la santé tout en ayant une utilité thérapeutique limitée, voire nulle". Dans l'UE, seuls sept pays (Allemagne, Pays-Bas, Finlande, Grande-Bretagne, Belgique, France et Espagne) ont engagé des recherches scientifiques qui pour l'heure n'ont abouti à aucun consensus. Confrontés à une consommation croissante de haschisch, beaucoup de gouvernements craignent que "légaliser le cannabis à des fins médicales n'ouvre la porte à une légalisation" de l'usage récréatif, selon une étude de 2002 de l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT). Face aux malades, les tribunaux européens, laissés à eux-mêmes par les législateurs, jugent au cas par cas, sans cohérence politique. Pendant que le gouvernement italien de Silvio Berlusconi dit son intention de durcir la répression de l'usage et exclut toute vente en pharmacie, une cour de Venise invoque en 2002 le droit constitutionnel à la santé pour autoriser un hôpital à importer et prescrire du cannabis. En Allemagne, où l'usage thérapeutique du cannabis est strictement encadré, une cour berlinoise relaxe en décembre 2003 un homme souffrant de la maladie de Crohn, une infection chronique des intestins, qui en cultivait. L'Autriche fait partie des tenants d'une ligne dure mais un tribunal de Wels (nord) acquitte en avril 2001 un malade du sida. En septembre 2002, un séropositif marseillais est, à l'inverse, condamné en France. En Grande-Bretagne, deux cours ont rendu en 1999 des arrêts contradictoires, alors même que la chambre des Lords venait de préconiser l'usage thérapeutique du cannabis: un tribunal de Swansea (Pays de Galles) condamne à de la prison deux prévenus souffrant d'une affection dégénérative et d'arthrite, tandis que trois malades de sclérose en plaques sont acquittés à Manchester (nord). Même les pays les plus ouverts sur le sujet ont des difficultés à accepter de produire du cannabis, qu'ils continuent de considérer comme un stupéfiant. Au Canada, bien que l'usage médical ait été autorisé en 1999, des malades ont longtemps été contraints de s'approvisionner auprès de revendeurs clandestins, faute d'offre encadrée. Au sein de l'UE, les Pays-Bas sont le seul Etat doté d'une agence spécialisée, le bureau du cannabis médical, qui a commencé à en distribuer en 2003 sous forme d'infusions et de pulvérisations. Avec un succès mitigé puisque, selon une récente étude, seuls 10% des 10.000 à 15.000 Néerlandais consommant du haschisch pour raisons médicales, se fournissent par ce biais, les autres s'approvisionnant dans les "coffee shops". ng/lbx/bds/ft


- Le Savitex : premier médicament au cannabis
http://www.marianne-en-ligne.fr/exclusif/virtual/sant/edocs/00/00/2A/92/

 

Nous vous recommandons la visite des sites de l' Association Pour le Cannabis Medical (ACM) ou des sites référencés sur le sujet sur Wonderchanvre rubrique drogue/médecine

Les news :

[Resume par Anne & Ahmid : Les scientifiques britanniques sont plus près que jamais du développement de médicaments basés sur le cannabis et qui enlèveront la douleur - mais enlèveront aussi les effets (le "high").]

Tuesday July 4 7:43 AM ET Scientists May Use Cannabis to Devise New Drugs By Patricia Reaney LONDON (Reuters) - British scientists are closer than ever to developing drugs based on cannabis that will take away pain -- but also take away the ``high.'' Researchers from Imperial College in London have separated cannabinoids, the active components of the drug, and shown that they act on both the brain and spinal cord. The findings will allow scientists to develop cannabinoid-based drugs designed to target the spinal cord to relieve pain, but bypass the brain to prevent the often euphoric high associated with using cannabis. ``We have achieved a really important step in terms of divorcing the psychoactive side effects of cannabis from their pain-relieving effects,'' Dr. Andrew Rice told Reuters. New drugs based on cannabis are still years away but the findings, published in the journal Molecular and Cellular Neuroscience, are an important first step. Better Than Morphine For A Certain Type Of Pain : Rice and his colleagues said cannabinoid-based drugs would be more effective than opioid analgesics, such as morphine, for pain caused by spinal cord injuries and nerve damage.

06.2000 En couverture -- N° 640 Cannabis L'herbe qui soulage Connues depuis l'Antiquité, les vertus médicales du cannabis sont aujourd'hui étudiées dans plusieurs pays. En France, les recherches cliniques demeurent interdites. Gw Pharmaceutical ‘s L'herbe qui fait rire permettrait-elle aussi de moins souffrir ? Si voilà 2000 ans, de telles vertus étaient empiriquement reconnues par les Romains, les Egyptiens ou les Chinois, Cannabis sativa a aujourd'hui pratiquement totalement disparu des pharmacopées. Le possible médicament a pâti de l'interdit frappant la drogue et peu de recherches sont menées sur les effets de l'absorption de cannabis chez l'homme. Pourtant, les rares études existantes sont très encourageantes et plaident pour un assouplissement des règles prohibant cette drogue douce. - Sciences et Avenir -

http://www.sciences-et-avenir.com/encouverture/54.html

04.2000 Cannabis contre cancer? Les propriétés sédatives du cannabis sont connues depuis fort longtemps (1). Mais, jusqu'à présent, les indications concernant la douleur, les nausées, la stimulation de l'appétit ou les usages antispasmodiques ne montraient pas de supériorité par rapport à d'autres médicaments non toxicomanogènes, selon un avis rendu par l'Académie de médecine en 1998. Plus surprenant, le cannabis aurait un effet anti-tumoral. Selon le numéro de mars de Nature Medecine, une équipe de chercheurs madrilène a fait régresser des tumeurs cérébrales chez des animaux en utilisant le principal composé de cannabis ainsi que des cannabinoïdes de synthèse. Des travaux à suivre... J.-C. O. (1) Francis Hofstein, le Poison de la dépendance, Éditions du Seuil, 190 pages, 110 francs.

15/04/99 SUISSEWAR ON DRUGS NEUE ZUERCHER Z./ /D'après un sondage, 40% des Suisses voudraient que le cannabis soitlégalisé, contre 48% qui se déclarent contre et 12% de sans opinion. Lesprohibitionnistes sont plus nombreux dans les cantons de langue italienneet française. Les jeunes de 15 à 34 ans sont à égalité: 46% sont pour et 46% sont contre. La Cora

19/04/99 U.E. / GB / SWANSEAJURISPRUDENCENEUE ZUERCHER Z./ Neuf mois de prison pour culture et usage de cannabis: c'est lacondamnation du tribunal de Swansea infligée à un homme pourtant souffrantde fortes douleurs au dos. Mais les médecins estiment que d'ici trois ans,le cannabis fera officiellement partie de la pharmacopée britannique. Cora

Alice O'Leary writes:Your readers might also enjoying visiting our website which hasexcerpts from our new book "Marijuana Rx: The Patient's Fight for Medicinal Pot." (Thunder's Mouth Press: ISBN 1-56025-166-2) Theseexcerpts include the Foreword by Lyn Nofziger, former deputy chairmanof the Republican National Committee.The address is http://www.marijuana-as-medicine.org Cannabis & Hemp- Medicinal Marijuana

The IOM report and last November's landslide elections continue to get positive coverage and editorials calling for reform.(14) MARIJUANA HOAX" Some dismiss medical marijuana as a hoax that exploits our natural compassion for the sick.," notes a new report from the Institute ofMedicine that details the therapeutic potential of cannabis. The IOM'sexperts discreetly refrain from adding that it's an opinion shared by the man who commissioned the report. [snip]Newshawk: Epeggs@aol.comPubdate: Wed, 24 Mar 1999Source: Reason Magazine Copyright: 1999 by Creators Syndicate Inc.Contact: letters@reason.comWebsite: http://www.reason.com/Author: Jacob SullumURL: http://www.mapinc.org/drugnews/v99.n432.a01.html

READY FOR MEDICAL MARIJUANA RESEARCH Seven states have approved the medical use of marijuana since 1996,including California, yet an unruly debate persists thanks to thefederal government's stubborn obstruction of the will of the people.Pubdate: Sun, 18 Apr 1999Source: Oakland Tribune (CA)Copyright: 1999 MediaNews Group, Inc. and ANG NewspapersContact: eangtrib@newschoice.comAddress: 66 Jack London Sq., Oakland, CA 94607Website: http://www.newschoice.com/newspapers/alameda/tribune/Note: Our newshawk writes: The Oakland Tribune several years ago advocated decriminalization of marijuana for adults.URL: http://www.mapinc.org/drugnews/v99.n432.a06.htm

CANNABIS HAS HERBAL BENEFITS RESEARCH CAN HELP UNLOCK As a child of the '60s, I was well aware of the recreational value of cannabis. (Yes, I inhaled, but as a non-smoker, I didn't do it verywell.) Its virtues were extolled in music and films. The biggest jokewas that you were using it for "medicinal purposes."Recently, there was an article in The News about an advisory panel thathas concluded that compounds found in marijuana are effective for easing pain and relieving nausea. It turns out there are very realmedicinal virtues to this forbidden herb. Newshawk: General PulaskiPubdate: Sat, 17 Apr 1999Source: Buffalo News (NY)Copyright: 1999 http://www.buffnews.com/Author: Patra A. Mangus, a professional herbalist for the past 27 years. Sheowns and operates Bi-Nutrients Herbal Information Center in Buffalo.URL: http://www.mapinc.org/drugnews/v99.n430.a02.html http://www.drugsense.org 05/04/99

U.E. / D SANTE DER SPIEGEL / /On estime à plusieurs centaines de milliers les malades du cancer et du Sida qui auraient recours au cannabis pour soulager leurs douleurs oureprendre du poids. C'est l'une des raisons pour lesquelles le gouvernementa décidé de reprendre le thème de sa légalisation. Cora

Un an de prison pour avoir soigné son arthrite au cannabis SWANSEA (Pays de Galles), 23 fév (AFP) - Un homme de 56 ans a été condamnémardi par un tribunal gallois à un an de prion pour avoir fait pousser chezlui du cannabis qu'il fumait pour soulager son arthrite.Eric Mann, ancien ouvrier dans une raffinerie de pétrole, souffrait depuis plusieurs années de crises d'arthrite si douloureuses qu'il en était devenusuicidaire. Il n'était parvenu à soulager ses douleurs qu'en fumant du cannabis, sans lequel, a-t-il dit à l'audience, "il serait mort aujourd'hui" L'accusé plaidait que le cannabis constituait la seulalternativ à des traitements anti-douleurs conventionnels aux effetssecondaires dévastateurs sur le long terme.Mais le juge a estimé qu'il n'avait pas tenté suffisament de ces traitements pour pouvoir affirmer que le cannabis était la seule solutionpour lui d'éviter de graves dommages à sa santé.Sans nier aucunement que l'accusé cultivait du cannabis à son domicile deHarbour Way (ouest du pays de Galles) uniquement pour des raisons médicales, le juge a cependant décidé d'appliquer la loi à la lettre. Source AFP

Un malade en phase terminale condamné pour culture de marijuana SHUBENACADIE (Canada), 23 fév (AFP) - Un Canadien atteint d'une maladieincurable a été condamné à 4 mois d'assignation à résidence et à 120 heures de travaux dans sa communauté pour avoir cultivé de la marijuana qu'ilfumait ensuite pour soulager ses souffrances, a révélé mardi un journal deNouvelle-Ecosse, le Halifax Chronicle-Herald.0 Mark Crossley, 38 ans, aréagi à l'énoncé de la sentence en disant qu'il continuerait à fumer tantque cela le soulagerait de violents maux de tête, dûs à une tumeur aucerveau, découverte en 1997 et qui est inopérable. "C'est la seule chose qui contrôle les maux de tête et, aussi longtempsque la tumeur gardera sa taille actuelle, je continuerai à fumer", a-t-il déclaré, affirmant fumer "trois à huit joints par jour", selon son état desanté.1 Le juge John MacDougall, qui a prononcé la sentence, a refusé l'argument de l'avocat de M. Crossley, Grian English, qui affirmait que son client ne pourrait pas remplir l'obligation de "travaux communautaires",compte tenu de la gravité de sa maladie."Peut-être pourra-t-il aider une personne âgée à cultiver un jardin,puisqu'il semble avoir le pouce vert", a répondu le juge. Source AFP

Ottawa examine la légalisation de la marijuana à des fins médicales OTTAWA, 3 mars (AFP) - Le ministre canadien de la Santé, Allan Rock, a indiqué mercredi que le gouvernement canadien allait examiner la possibilité de légaliser la marijuana à des fins médicales. "J'ai demandé à mes services de concevoir un programme qui incluera des tests en clinique sur l'utilisation de la marijuana à des fins médicales", a-t-il déclaré devant la Chambre des Communes. Un membre du parti libéral au pouvoir, Sue Barnes, a souligné pour sa part lors d'un débat à la Chambre que selon les études la "marijuana peut s'avérer bénéfique pour soulager la douleur et la nausée" de patients gravements malades. "Je crois que les Canadiens soutiennent (...) l'idée que, si quelqu'un est mourant, il puisse avoir accès à une substance permettant de soulager sa douleur", a renchérit le ministre canadien. Source afp

13/03/99 AMERIQUE / CANADA SANTE LA REPUBBLICA / /Le ministre de la Santé a donné son accord à la mise en oeuvre de l'expérience thérapeutique de la marijuana: celle-ci sera mise à la disposition des patients comme un médicament. La durée et les moyens decette expérience restent encore à définir. Source Cora

18/03/99 AMERIQUE / USA SANTE DIVERS / /La marijuana n'est pas le viatique pour les drogues lourdes. Voilà quelles sont les conclusions de certains experts chargés par la Maison Blanche d'étudier l'utilité de cette herbe en médecine. Egalement soulignée son utilité dans la thérapie contre la douleur. Source Cora

Des liens ?

http://www.wonderchanvre.com/fichiers/drogue-medecine.htm

Les sources :

Revue de presse de la CORA - Coordination Radicale Antiprohibitionniste http://www.agora.it/coranet Dépêches AFP http://www.afp.fr & Reuters La liste Maps.org



Page d'accueil -
Ajouter son site - Recherche - Contact - S'abonner à la newsletter
© 1999 - 2001 WonderChanvre.com
.